Le milsim au Québec 2 de 2

Le milsim au Québec 2 de 2

La dernière fois, nous avons parlé des problèmes concernant le nombres d'opérateurs milsim principalement de la région de Montréal. Les bases étant posé, tentons ensemble de trouver des solutions aux problèmes énoncés.

Le plus gros manque, à mon avis, est la difficulté au niveau de la recherche d'information. Que ce soit au niveau des règlements, des équipes, des opérations, des nouvelles, brefs de tout ce qui est lié au milsim, il n'y a pas un endroit facile d'accès qui nous donnes ces infos. Des sites et organisations tels l'AJPQ ou le MK3, tentent de palier au manque à leurs façons. 

Cependant, pour le premier, l'information est incomplète et diluée parmi celle du speedball et recball, tandis que l'autre n'est présent que sur Facebook, ce qui rend la tâche difficile lorsqu'il vient le temps de chercher des infos. Ils font ce qu'ils peuvent et cela pourrait être pire sans leur présence mais malheureusement, ce n'est pas suffisant.

Pour ce qui est de l'ancienne formule de milsim Québec, je ne suis pas au courant des détails ni dans le secret des Dieux. De ce que j'ai lut, vu et entendu, l'organisation à fini par perdre de vue ce pourquoi elle avait été créé et trop de personnes l'ont abandonné.

De nos jours, je crois qu'il est impossible de réunir toutes les différentes organisations et équipes sous une seule et même bannière. Je ne crois pas non plus que ce soit souhaitable. Cependant, il est de mon avis qu'il est impératif de regrouper au même endroit le maximum d'information sur les équipes, les événements, les différents protocoles, etc. L'accès à ces informations doit être rapide, facile et ouvert à tous.

La première étape consisterait à réunir les différents leaders d'équipe afin de partager nos expériences, les différents points de vue et ce que chacun voit pour le futur du milsim. Ce brassage d'idée est nécessaire afin que chaque équipes soit positivement embarqué dans le processus. Cette rencontre devrait avoir lieu au moins deux fois par année et elle devrait réunir un maximum de leader. Nouveau comme ancien devraient être inclus sans discrimination.

Indépendamment de ce que tout le monde dira, je vous livre mon opinion sur ce qui devrait être fait. Les discussions qui auraient lieu pourraient ou non me faire changer d'avis ou faire évoluer ma pensée vers autre chose mais après beaucoup de réflexion et de discussion avec différents intervenants, j'en suis arrivé à ces points.

1- Ouverture d'un espace réservé au milsim sur le site de l'AJPQ ou reformations de "Milsim Québec" mais sous une autre formule. Le site doit contenir: les différents protocoles utilisés au Québec, une liste des équipes par région et le nom des leaders, fonctionnement globale de l'équipe, terrains de paintball, site privé et organisation qui organisent des opérations milsim, un forum de discussion ou blog "ouvert".

2- Un système clair d'évaluation du niveau de difficulté d'une opération doit être mit en place.

3- Deux-trois personnes ressources niveau milsim afin de diriger les nouveaux opérateurs vers les équipes adéquates pour eux ou les guider dans la formation de leur propre équipe. Un système de parrainage serait souhaitable.

4- La centralisation, un peu comme l'AJPQ le fait mais de façons plus clair et comprenant plus d'information, des opérations par région.

5- Tenter de ne pas avoir deux opérations en même temps dans une même région.

Comme vous pouvez le constater, je ne parle aucunement d'un organisme qui prends des décisions mais d'un outil/ressources afin d'aider et d'inclure le maximum d'intervenant. Je le répète, IL N'EST PAS SOUHAITABLE qu'une entité tente de prendre le contrôle du milsim au Québec. Par contre, il est nécessaire d'en venir à une certaine forme de structure.

Beaucoup de chose resterait à faire par la suite et ceci ne réglerait pas tout les problème. Un bon pas serait fait dans la bonne direction. Après, se serait à tous de faire des efforts afin que cette structure reste en place et soit fonctionnel. 

Vous, que croyez-vous qu'il devrait être fait?

Aucun commentaire

Ecrire un commentaire