Arena of the Planeswalkers

Arena of the Planeswalkers

Tiré du site de Hasbro:

"Une nouvelle génération de combats attend les joueurs dans l'arène de jeu en 3 dimensions du jeu Arena of the Planeswalkers. Chacun des 5 puissants Planeswalkers possède des escouades et des pouvoirs uniques de sorte que chaque joueur peut invoquer ses créatures et choisir le sort qui renversera la partie. Qui survivra aux attaques magiques de ses adversaires pour contre-attaquer avec un sort qui lui permettra de dominer le plan? Il ne reste qu'à choisir son Planeswalker pour le découvrir!

Inclut 5 figurines de Planeswalker, 30 figurines d'escouade, 6 plateaux de terrain, 3 plaques de sable 3 hexagones, 1 plaque de sable 1 hexagone, 2 ruines, 4 glyphes, 30 marqueurs de blessure, un dé à 20 faces, 10 dés de combat, 15 cartes d'armée, 60 cartes de sort, un marqueur de tour et un manuel du jeu."

Décris ainsi, le jeu semble génial et répondre autant aux besoins des joueurs style TCG que les joueurs plus bâtisseur d'armée. Dans une certaine mesure, c'est vrai. Allons plus en détail sur les qualités et les défauts de ce jeu.

Tout d'abords, j'y suis vendu. Pas tant par le jeu mais plus par les possibilités futures que ce jeu promets. Le jeu de base contient cinq armées de couleurs différentes avec un planeswalker, deux escouades de créatures et un deck de carte prêt à jouer. Tout ce que vous avez à faire afin de commencer une partie, est de choisir une couleur, prendre vos bonhommes et votre deck et commencer la bataille sur les terrains assemblé par vos soins.

À propos des terrains. Le jeu vient avec 6 plateaux de terrains qui ensemble forme un terrain d'environ 3 pieds par 3 pieds. Les plateaux sont en carton sensiblement résistant mais je doute qu'ils puissent survivre à une utilisation prolongé. En ce moment, il n'est pas possible de se procurer d'autres plateaux sauf en achetant un nouveau jeux de départ. Par chance, le jeu se joue très bien avec les vieilles pièces de Heroscape et donne beaucoup plus de profondeur à votre expérience avec Arena.

Le jeu se déroule au tour par tour. Chaque joueur peut durant son tour, invoquer jusqu'à deux escouades de créatures, déclencher trois sorts et doit choisir une seule escouade à activée. Cette dernière règle étant la plus intéressante surtout durant les partie à plusieurs joueurs.

Le fait de pouvoir choisir seulement une escouade par tour vous oblige à prendre des décisions stratégique difficile. Vous devrai peut-être sacrifier une unité afin de prendre l'avantage sur un autre opposant, retraiter des créatures dont vous aurai besoin plus tard au lieu d'attaquer avec votre planeswalker surpuissant ou utiliser les habilités spéciales d'une cohorte mais ne pas pouvoir faire autant de dommage que vous auriez voulu. Ces décisions donnent de la profondeur à un jeu qui en manque cruellement en ce moment.

Avec simplement une boite de base, vous ne pouvez commencer à bâtir une armée ou un deck à votre goût. Vous êtes tenu de jouer que les sorts et créatures qui sont de la même couleur que votre planeswalker. Vous n'avez ainsi que deux escouades de créatures dans votre armée. Si vous vous rappelez bien, vous pouvez invoquer jusqu'à deux escouades de créatures par tour. Vite fait quand vous n'avez que deux escouades dans votre réserve.

Pas grave me direz-vous, achetons deux boites de base ainsi nous aurons quatre escouades dans notre armée. Erreur! Voilà également où Hasbro a manqué le bateau. Les règles de constructions de votre armée stipulent que vous avez le droit d'avoir autant d'escouades dites communes dans votre armée mais seulement une avec la mention unique. Un peu comme les cartes légendaires dans le jeu de cartes. Hasbro a décidé de n'inclure que des créatures uniques dans la boite de base, mais plus grave encore, elle fait la même chose dans l'expansion que nous verrons plus tard.

Vous pourriez toujours décider de jeter cette règle au poubelle mais il est plate de devoir tricher dès le départ à un nouveau jeu.

Parlant de l'expansion, Battle for Zendikar vient avec deux nouveaux planeswalkers, une escouades de créatures de plus par couleurs, trois cartes de deck et deux nouvelles escouades colorless. Et oui, les maudit eldrazi sont arrivé dans Arena. Un des planeswalker étant de deux couleurs, bleu et vert, cela permet enfin de visualiser ce que serait une armée construite avec ce jeu. C'est génial! Le problème reste le même qu'avec seulement le jeu de base, il n'y a pas de créatures communes.

Hasbro a vraiment raté son entrée sur le marché en introduisant aucune créature commune et c'est probablement la raison pourquoi il est difficile en ce moment d'intéresser de nouveaux joueurs. Bien sur, en éliminant la règle des créatures uniques cela rendrait le jeu plus divertissant en ce moment mais que se passera-t-il lorsqu’enfin, ils décideront d'en ajouter?

Selon les dernières rumeurs, la prochaine expansion serait un stand alone qui pourrait être jumelé avec les édition précédente ou joué seul. Cependant, il n'y a aucune indication sur le type de créatures incluses. Espérons que nous aurons enfin quelque chose à ce mettre sous la dent.

Pour finir, j'ai joué quatre ou cinq fois à ce jeu. Il est rapide, facile à comprendre et promet de grande chose pour les expansions à venir. Enfin, si vous désirez l'essayer, il est disponible pour jouer à la boutique et je suis toujours partant pour faire une partie.

1 commentaire

Ecrire un commentaire
Patrick Leonard

Patrick Leonard

La jouabilité de aréna est surprenante. Aussi simple que stratégique. Plusieurs défaite à mon dossier mais le plaisir en reste pas moins grandiose. Je trouve qu’avec le peut de carte dans le Deck soit 12 ou 200 point est bon pour des nouveau joueur qui veule à prendre à jouer à magic.

Pas la même chose me direz vous que le magic, personnellement j’ai remarquer de similitude dans les carte donc un joueur nouveau dans Aréna mais qui est aguerrie dans Magic trouvera les règles facile. Et inversement un nouveau dans magic pourra apprendre comment les carte interagisse ensemble. Pour moi un 4 sur 5

Ecrire un commentaire