D&D chez Zakeda!

D&D chez Zakeda!

(Article écrit par Maxime Sam)

Dongeons et Dragons chez Luc. T'as bien lu. Y'a pas que des Tau qui se font massacrés à la boutique! Y'a aussi 5 étrangers qui jouent à D&D 3.5 éd. dans le fond de le la boutique. Pourquoi? Parce que Luc a laissé trainé ces bouquins dans une étagère et que je suis tombé dessus. En gros, 1 fois au 2-3 semaines on va voler une table le mercredi ou jeudi soir, puis on va geeker un peu. Pas trop de jugement s'il-vous-plait! On promet même d'utiliser des miniatures, si ça peut nous permettre de nous inclure! Dans tous les cas, vous avez le droit de regarder et même de poser des questions. En plus, la boutique tient en masse des miniatures pour D&D qui ne coutent pas un bras, une jambe et un hypothèque immobilière (Oui, c'est toi que je te regarde 40K...)

En passant, voilà un petit résumé de notre skirmish de mercredi dernier. Les personnages n'étaient pas encore au point, mais on s'est donné un petit feel de la troupe.

- La troupe arrive devant un manoir en ruine. De façade, on voit bien que ça fait des années qu'il a été abandonné. Toutefois, vos recherches vous indique que les bandits qui pillent les routes du secteur doivent probablement s'y terrer. On remarque des réparations sur certaines fenêtres...

- Notre rodeur s'approche lentement de la porte d'avant. Elle est massive et aucun bruit ne se perçoit. Il n'y a pas serrure. L'ensorceleuse confirme qu'il n'y a pas de sorcellerie en jeu. C'est juste une grosse porte barrée.. - Notre divin elf propose... de faire le tour?

- La troupe s'engage vers l'Est. Longe la façade et arrive du coté le plus délabré de l'immeuble. Une vieille clôture de fer forgé bloque le chemin. L'elf tend l'oreille et perçoit des bruissements, mais bon, on saute de l'autre coté! Woot woot!

- Bon... le molosse qui bondit vers lui, c'était pas calculé. Heureusement, notre guerrier et rodeur avaient déjà leurs arcs en main. Les flèches ont fusées et l'ensorceleuse après avoir lancé 2 boules de neiges a tenté de sauter le clôture. ''Tenté'' c'est quand même une gnome... Le divin a en plein saut de la bête sortie sa lame et pu l'utilisé pour projeter la créature sur le coté. Le rodeur s'est gâté et l'a achevé d'une flèche en flanc.

- Un grand soupir, on tend l'oreille et on entend plus rien. La troupe s'engage dans la cours intérieure. Un vieux jardin convertie en terrier. Heureusement, il n'y avait qu'une seule bête!

- Et... l'aventure a continué jusqu'au manoir, une couple de flèches, de la chaux sur leur tête, un mollet transpercé et bla, bla, bla violence et sang. Et... Y'é 9 heures.. la boutique ferme. Alors, prochaine partie? 21 février vers 18H00!

Aucun commentaire

Ecrire un commentaire